Photo d'Anne-Sophie van Royen.

Anne-Sophie van Royen

Vice-présidente, Actions fondamentales systématiques

Anne-Sophie van Royen est vice-présidente à la Caisse depuis mai 2019. Elle est responsable de l’équipe Gestion tactique, dont l’activité s’appuie sur un cadre d’analyse basé sur l’interaction de la macroéconomie et de la dynamique de marché, suivant un processus quantitatif. Depuis juin 2020, elle est également responsable du mandat Actions fondamentales systématiques.

Mme van Royen travaille dans le secteur de la finance depuis plus de 20 ans. Avant de se joindre à la Caisse, elle a travaillé à l’Abu Dhabi Investment Authority, où elle conseillait le comité d’investissement sur les questions relatives à la répartition tactique d’actifs. De 2011 à 2016, elle a été cheffe de l’équipe de négociation quantitative du département des solutions d’investissement d’UBS. De 2004 à 2011, elle a dirigé l’équipe Global macro et répartition tactique d’actifs de Credit Suisse. Auparavant, elle a été vice-présidente, d’abord à State Street Associates, où elle était responsable du développement des technologies de gestion des risques et de la modélisation de la gestion d’actifs, puis à Columbia Management Group, où elle était responsable de la répartition tactique d’actifs. Elle a commencé sa carrière dans le secteur des fusions et acquisitions chez Goldman Sachs, à Londres. 

Mme van Royen détient un doctorat et une maîtrise en économie mathématique de l’Université de Paris-Sorbonne. Elle est également titulaire d’une maîtrise en études commerciales de HEC Paris et d’un baccalauréat en psychologie de l’Université de Paris‑Saint‑Denis. 

Elle a publié des articles dans plusieurs revues d’investissement professionnelles, dont le Financial Analysts Journal, le Journal of Portfolio Management, le Journal of Derivatives et le Journal of Forecasting. Elle a été présidente de la Society of Quantitative Analysts, à New York, et conseillère au département des sciences mathématiques du New Jersey Institute of Technology.